Apprentis d'Auteuil

La Pie verte

lapieverte.com – Restaurant-traiteur toulousain depuis 1991

Voici les articles classés dans la catégorie : Les nouvelles de la Pie verte

[21 mars 2013] Repas BIO pour le retour du printemps

A l’occasion du retour du printemps La Pie Verte a le plaisir de vous proposer un repas BIO le jeudi 21 mars 2013

Salade de tomates
Poulet rôti (origine sud-ouest)
Haricots verts persillés
Yaourt nature
Biscuit

 

PDF Télécharger le flyer

Soirée de la Réussite 2012

Soirée de la réussite 2012 à la Pie VerteLe restaurant d’insertion de La Pie Verte, le Centre de Formation Continue Saint Louis et le dispositif DEPAR à Toulouse (31) ont vécu ensemble une soirée de la réussite.

30 stagiaires ou adultes récompensés, 110 personnes présentes !

3 établissements filialisés par les Apprentis d’Auteuil ont uni leurs forces pour une belle soirée de la réussite où de nombreuses entreprises et ambassadeurs étaient présents.

Retrouvez ici quelques moments en images…

› Lire la suite

Reportage Tv sur la Pie Verte

Découvrez le reportage réalisé par le média Toulousain de l’Economie Sociale et Solidaire, l’association Tv SOL sur l’entreprise la Pie Verte.

› Lire la suite

JUMPING POSITIONS – Expo photos de Sarah Duriez

[nov. 2011] En ce moment à la Pie Verte !

Jumping Position

Cliquez pour agrandir

En voyageant on fait parfois des rencontres anodines qui, sans en avoir l’air, nous marquent plus que ce que l’on aurait cru…

Un jour, dans un jardin de Zanzibar, un étudiant nous a abordés. Sans voir les heures tourner, nous avons discuté de tout et de rien. Le soir venu nous nous sommes séparés. Sans prendre de nom ou d’adresse chacun est reparti de son côté, n’emportant avec lui que le souvenir du moment passé.

Avec le temps, il nous est resté de cet échange cette expression qu’il nous avait apprise : « Jumping position ». Il l’avait inventée et comptait peut-être sur nous pour la démocratiser…

Difficile d’en donner une définition exacte tant il voulait exprimer de choses par ces mots. Mais il voyait dans ce mouvement d’extase, cette position de saut, la capture d’un moment d’apesanteur. Un plaisir intense et éphémère, une explosion de joie. Une sorte de « Carpe Diem » revisité, allégé de sa pesanteur latine,  porté par l’enthousiasme de la jeunesse africaine…

› Lire la suite